Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

L’association « Mémoires de l’hydraviation » a été créée en juin 2010 (parution J.O. du 10 juillet 2010).

Les fondateurs (Henri Conan et Pascal Parpaite) avaient déjà réalisé en 2007 l’exposition « Les Hydravions Latécoère de Biscarrosse aux Antilles » à l’occasion du 60° anniversaire de la liaison commerciale entre la France et les Antilles par hydravion. Nous avons complété cette exposition en novembre 2010 par de nouveaux panneaux concernant Les Hourtiquets.

 

Afin de pérenniser des activités dans un cadre spécifique ils ont déposé les statuts d’une association ayant pour but « de recenser, collecter, conserver et valoriser des documents (écrits, photographies, vidéos, plans, etc..), objets et témoignages ayant un rapport avec l’hydraviation et, ou, l’aéronautique afin de pouvoir en préserver le souvenir ».

Il était indiqué « Le domaine d’activité de l’association pourra intégrer l’édition de documents, l’organisation d’expositions et de manifestations, visant à valoriser ces objectifs ».

 

Un des premiers objectifs de l’association a été de commémorer, avec quelques mois de retard, le centenaire du premier vol d’un hydravion, par Henri Fabre le 28 mars 1910 sur l’étang de Berre.

 

Des manifestations avaient déjà été organisées par le « Comité Henri Fabre » avec les municipalités de Martigues, Châteauneuf les Martigues et l’aéroport de Marignane ; nous avons souhaité poursuivre cette commémoration au niveau national.

 

Si, en 1979, Henri Fabre avait écrit un livre sur ses recherches afin de construire un hydro aéroplane en 1910 nous avions été surpris que toutes ses activité aéronautiques ultérieures étaient totalement méconnues (y compris par sa famille) ; à Marseille rien ne rappelle le souvenir de cet inventeur !

 

Des recherches étaient nécessaires (en aout 2010 au Musée de l’hydraviation à Biscarrosse qui a en dépôt les archives d’Henri Fabre, en 2010 et 2011 aux archives de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille, au Musée de l’Air et de l’Espace au Bourget, dans la presse de l’époque, etc.).

 

En accompagnement de la réalisation des panneaux « L’hydraviation a cent ans » nous avons réalisé un diaporama destiné à être présenté en accompagnement de l’exposition.

 

Les 22 et 23 octobre 2010 nous avons participé  (Gérard Bousquet et Henri Conan) aux conférences « pionniers européens » qui ont eu lieu à Martigues.

 

Le 26 octobre 2010 une conférence sur Henri Fabre a été faite pour les pensionnaires de la maison de retraite de la MGEN Saint Cyr sur mer (Var).

 

Le 15 novembre 2010 Henri Conan a fait une conférence à l’Aéro-Club de France, en présence de beaucoup de descendants d’Henri Fabre sur le début de l’hydraviation et les projets d’hydrobase en région parisienne (Trappes, Courcouronnes).

 

Avec les services de la ville de Martigues nous avons apporté notre expertise pour la création d’un circuit touristique « Dans les pas d’Henri Fabre » (réunions le 26 novembre 2010 puis en 2011).

 

Un travail de mémoire nécessite des coopérations avec des associations partageant des buts similaires aussi nous avons décidé d’adhérer à l’Association des Anciens Aérodromes.

Le 17 décembre  2010 Henri Conan et Pascal Parpaite ont participé à la réunion, au siège de la DGAC, du comité « Mémoire de l’aviation civile ».

 

Nous avons poursuivi nos recherches à Martigues et à Marseille, concernant les sites utilisés par Henri Fabre. Un effet inattendu a été la découverte d’une poutre armée, construite en 1911 par les Ateliers Fabre pour un hydravion ; depuis 1980 cette poutre était oubliée dans un garage d’un ancien contremaitre de la SNIAS ayant participé à la réplique de l’appareil, actuellement exposée dans l’aérogare de Marignane.

Il s’agit du bord d’attaque de l’aile inférieure avant, 5,10 de long destiné à un des six « canards » qu’Henri Fabre avait voulu fabriquer fin 1910.

C’est Gérard Martin, suite à nos recherches, qui est à l’origine de cette trouvaille.

Cent ans après c’est avec beaucoup d’émotion que nous avons appris qu’un des éléments de l’histoire de l’hydraviation refaisait surface !

 

expoFabre.jpg

 

La présentation à la DGAC de l’exposition « L’hydraviation a cent ans » a d’abord eu lieu au siège de la DGAC (qui nous avait accordé une subvention) du 16 décembre 2010 au 1 février 2011,

Nous avons bénéficié de prêts d’une maquette du Latécoère 631 par le Musée Air France, d’un moteur Gnome par le Musée Aéronautique et spatial Safran et de maquettes et objets par le Musée de l’hydraviation de Biscarrosse.

Deux belles maquettes (« canard » d’Henri Fabre et Voisin amphibie avec des flotteurs Fabre) réalisées par Jean Pierre Darrouzès, retraité de la DAC SW étaient mises en valeur, accompagnées d’une maquette d’un avion Train muni d’un flotteur unique Fabre réalisée par Pascal Parpaite.

Ces vitrines étaient habillées par des « jupettes » avec des photos des appareils.

 

Sur un grand écran étaient diffusés en boucle les powerpoints sur le Latécoère 631 et l’hydrobase des Hourtiquets réalisés par Pascal Parpaite et celui sur Henri Fabre fait par Henri Conan.

Dans les présentations ultérieures l’association a utilisé des combinés TV/DVD afin de montrer ces documents vidéos.

 

Cette exposition accompagnait parfaitement la cérémonie des vœux du Directeur Général de l’Aviation Civile à destination de nombreuses personnalités civiles, militaires et du milieu aéronautique.

 

Le 25 janvier 2011, en partenariat avec l’ANAFACEM  (association des retraités de l’aviation civile) nous avons organisé dans l’amphithéâtre de Farman une conférence « L’oeuvre aéronautique d’Henri Fabre »

avec visite commentée de l’exposition.

80 personnes environ sont venues pour la conférence, les participants étaient d’horizons très divers car l’information avait été faite par plusieurs réseaux associatifs aéronautiques différents.

Nous avons eu, notamment, un ancien passager d’un Latécoère 631 d’Air France pour Fort de France et un steward de la ligne.

La conférence a débuté par la diffusion du récit du premier vol d’Henri Fabre raconté par René Coste et Gérard Martin (reportage sur internet de ProvenceTV.fr)

Gérard Bousquet a ensuite fait un exposé présentant, notamment, les réalisations de glisseurs et d’hydravions Tellier.

Pascal Parpaite a également intéressé l’auditoire en faisant un petit exposé sur les flotteurs Fabre.

Le matin à notre initiative 24 personnes provenant de différentes associations aéronautiques s’étaient rencontrées ; les discussions, ont porté essentiellement sur « l'accès aux archives » l’intervention d'Ariane Gilotte, responsable du service des archives de la DGAC, ayant été bien suivie

Beaucoup de discussions ont eu lieu en petits groupes pendant le repas et en début d’après-midi, ce qui était le premier but de cette rencontre.

 

Nous avons également  bénéficié  pour la conférence du 25 janvier de la réplique (au 1/3) de l’hydro aéroplane d’Henri Fabre réalisée par quatre élèves ingénieurs de l’ESTACA .

 

Beaucoup d’activités en 2011 ont été ensuite été consacrées à la présentation de l’exposition  dans plusieurs sites parisiens de la DGAC (avec une « visite guidée » pour les personnels) : SNIA, rue des Pyrénées en février/ mars puis au STAC à Bonneuil du 16 mai à fin juin 2011 ; puis en province en fin d’année.

 

Plus de 5000 visiteurs en 2011 ont été intéressés par les exploits d’Henri Fabre et les débuts de l’hydraviation de transport commercial. Plusieurs conférences ont été organisées

 

En mars 2011 nous avons prêté nos grilles et supports à l’association des femmes pilotes pour une exposition au siège de la DGAC.

 

Les 26 et 27 mars nous étions présents, (avec la maquette de l’hydro aéroplane d’Henri Fabre réalisée par les étudiants de l'ESTACA et des panneaux de l’exposition) au « Carrefour de l'air » organisé par le Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget.

Fin mai à Giens (Var) quelques panneaux sur Henri Fabre ont été présentés lors de l’assemblée générale de l’ANAFACEM.

En septembre l’exposition a été présentée dans le hall de la DSAC Sud à Blagnac, accompagnée le lundi 19 septembre d’une conférence, portant sur « le centenaire du premier vol en hydro-aéroplane » et sur « les hydravions d’Air France » (une trentaine de personne à la conférence).

En octobre l’exposition a été présentée à la DSAC/SO à Mérignac ; conférence le jeudi 20 octobre  « les hydravions d’Air France » (25 personnes à la conférence).

 

L’exposition a ensuite été présentée à Marseille du 7 au 30 novembre 2011 en partenariat avec le Centre Municipal de Ressources de la mairie des 4° et 5° arrondissements de Marseille.

Elle a été vue par près de 1000 visiteurs dont de nombreux élèves lors de visites pédagogiques organisées par le centre Madon

Une conférence a eu lieu le lundi 7 novembre 2011 sur le thème « Les pionniers marseillais de l’aviation » en introduction à l’inauguration de l’exposition par M. Bruno Gilles, sénateur, maire des 4° et 5° arrondissements de Marseille avec la projection du film « Henri Fabre le 1° hydravion » réalisé par Provencetv.fr avec Mme Dominique Fabre – Guérin, M. René Coste et M. Gérard Martin. Près de 80 personnes étaient présentes pour cette manifestation.

Une autre conférence a été faite le lundi 28 novembre 2011 (une trentaine de personnes) sur

« L’aéronautique et Marseille » par Henri Conan puis sur « les avions de la SPCA» par M. Yves Laget.

Une brochure a été réalisée regroupant les informations présentées dans ces deux conférences.

Suite aux infos diffusées par la presse (La Provence, FR 3) pour ces manifestations nous avons pu avoir un contact avec un témoin qui nous a montré où étaient situés pendant la 1° Guerre les ateliers d’Henri Fabre , boulevard Sakakini à Marseille.

 

En décembre 2011  l’exposition a été présentée dans le hall du CRNA Sud Est à Aix en Provence,

accompagnée le jeudi 15 décembre d’une conférence « le centenaire du premier vol en hydro-aéroplane » et sur « les pionniers de l’aviation dans les Bouches du Rhône » (25 personnes à la conférence).

 

Autres activités :

Un certain nombre de recherches ont été poursuivies concernant les hydrobases de transport commercial en France, les activités aéronautiques d’Henri Fabre, le Latécoère 631 ainsi que sur les pionniers marseillais de l’aviation.

Nous avons utilisé nos réseaux de diffusion concernant l’exposition faite l’association de mémoire locale « Joseph Edouard Vence » et la conférence de M. Laget « les hydravions à La Ciotat » au «Musée Ciotaden» du 20 juillet au 19 septembre. 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by